cruelty free
Beauté

Cruelty free : stop aux tests sur les animaux !

Cruelty free, ce mot te dit sans doute quelque chose…
Il définit les produits qui n’ont subi aucun test sur les animaux et ce à aucun stade le leur fabrication.

Mais…  ça existe encore les tests sur animaux sur les produits cosmétiques ??

Malheureusement oui. Et la plupart des gens ignore que les cosmétiques qu’ils consomment sont testés sur animaux. Et beaucoup me demandent à quoi servent ces tests et comment sont ils réalisés.
Je vais tenter de répondre à tout cela dans cet article, et expliquer pourquoi il est primordial pour moi de me tourner vers ces produits là.

  

Tests sur les animaux : que dit la loi ?

Avant tout, il est important de re-situer dans le temps les évolutions faites -ou pas- sur ce sujet :

  • 1993 :Grâce aux associations de protection animale, le parlement européen décide de commencer à se pencher sur la question. (merci les gars).

  • 2004 :Interdiction de tester sur animaux les produits finis des cosmétiques en U.E

  • 2009 :Interdiction de tester sur animaux les ingrédients, et interdiction de vendre les ingrédients testés sur les animaux sauf exceptions (lol), en U.E.

  • 2013 :Interdiction des tester sur animaux les produits cosmétiques même lorsqu’il n’existe pas de méthode substitutive.

  

Hourra, donc cette barbarie est enfin abolie dans l’Union Européenne ?

Oui mais non ! Pas tout à fait, car en 2007 est créée l’Agence Européenne des Produits Chimiques (ECHA), créant ainsi le plan REACH qui pour la faire courte oblige toute substance chimique produite à plus d’une tonne par an à être testée sur les animaux. Et ce plan prévaut bien sûr sur la loi !
La loi interdit les tests sur les animaux en Union Européenne, sauf quand elle est obligatoire par le REACH. Donc, un produit cosmétique n’est pas forcément cruelty free !

  

Qu’en est-il des autres pays ?

C’est la que ca se corse. Si les tests sont interdits en Inde, en Nouvelle-Zélande, en Israël, et en Norvège, les mesures législatives sont encore en cours aux États-Unis, au Canada, au Brésil, en Argentine, et en Russie.

Le Japon n’exige ni n’interdit les tests. La Suisse les interdit pour les cosmétiques mais les autorise pour les produits pharmaceutiques. Ce qui permet aux labos européens de contourner l’interdiction en faisant passer les tests pour des buts médicaux, ou en sous-traitant aux labos suisses, ou en se délocalisant en Suisse.
Quant à la Chine : la loi oblige les tests sur animaux pour pouvoir y être commercialisée dès lors que les produits sont importés.

  

Pourtant quand on se renseigne un peu, les marques disent qu’elles ne testent pas ??

Bah oui, elles ne vont pas te dire le contraire surtout que maintenant la loi les couvre…

Voici ce qu’on peut trouver sur les sites :

  

“L’OREAL ne teste aucun de ses produits et ingrédients sur les animaux sauf si la loi l’exige.”(source)

C’est très clair non ? Au moins ils ont le mérite d’être honnêtes.

  

“Nous ne testons pas nos produits sur les animaux. La Marque YVES ROCHER s’est d’ailleurs engagée très tôt dans la lutte contre les tests sur animaux.
Dès 1989, en proposant de manière pionnière de remplacer les tests sur animaux par des méthodes alternatives, YVES ROCHER a entraîné dans son sillage de nombreux acteurs de la vie économique.
En 1992, la S.P.A. (Société Protectrice des Animaux) nous a d’ailleurs décerné sa Médaille d’Or, en récompense de notre action en faveur des animaux.”(source)

Le coup classique !!
La marque surfe sur le coté naturel, végétal, blablabla… foutaises oui !

Yves Rocher est présent physiquement en Chine. Leurs produits sont testés, CQFD. Alors certes, tes boules de bains achetées en France ne sont pas concernées ! Mais quelque part d’autres produits le sont, et ça c’est inacceptable. (outre le fait qu’ils nous prennent pour des imbéciles…)

“L’OCCITANE est fondamentalement engagée pour l’abolition des tests sur les animaux pour les produits cosmétiques dans le monde. En Chine, où nos produits sont distribués, les autorités imposent que certains produits cosmétiques d’importation fassent l’objet de tests, considérant qu’il s’agit du meilleur moyen pour garantir la sécurité des consommateurs. Ces tests ne sont pas réalisés par L’OCCITANE mais par des laboratoires indépendants, sur un nombre limité d’animaux.” (source)

Ne fais pas confiance aux marques pseudo-naturelles j’te dis ! C’est toujours le même baratin. On fait de notre mieux pour ne plus tester parce que non on aime pas ça la cruauté animale, mais on vend en Chine quand même. Parce que c’est le 3e marché mondial et que ça nous rapporte un paquet de fric !

Pire encore, la marque NARS (mais c’est loin d’être la seule…) à récemment annoncé sur Instagram :

“L’élimination globale des tests sur les animaux doit se produire. Nous croyons fermement que la sécurité des produits et des ingrédients peut être prouvée par des méthodes non animales, mais nous devons respecter les lois locales sur les marchés dans lesquels nous opérons, y compris en Chine. Nous avons décidé de rendre les produits NARS disponibles en Chine parce que nous estimons qu’il est important d’apporter notre vision de la beauté et de l’art aux fans de la région.NARS ne teste pas sur les animaux ou demande à d’autres personnes de le faire en notre nom, sauf si la loi l’exige. NARS s’engage et travaille activement à faire progresser les méthodes de test alternatives. Nous sommes fiers de soutenir l’Institut pour les sciences in vitro (IIVS), une organisation mondialement reconnue à l’avant-garde de l’avancement des méthodes non animales en Chine et dans le monde. NARS espère que, ensemble, nous pouvons travailler vers un monde sans cruauté.”

cruelty free

C’est la Palme d’Or !!! On est activement contre la vivisection. Mais par pure charité envers ces pauvres chinois qui ne peuvent avoir accès à nos formidables produits on retourne notre veste. Promis, on fera tout pour faire changer d’avis les autorités quand même vous pouvez compter sur nous, mais avant on va faire gonfler notre chiffre d’affaire…
Leurs arguments te convainquent peut-être, moi pas. Allez hop Boycott.

  

Ça craint on est bien d’accord. Pourtant tiens toi bien il y a encore plus énervant, si si !

Les marques qui font genre.
Les marques qui te disent, sur le sites web ou par téléphone qu’ils respectent la loi en vigueur. Oui mais laquelle du coup ? Et en vigueur où ? En France ? En Chine ? Au pays des Bisounours ??
Les marques qui affirment qu’ils ne testent pas et sont contre de telles pratiques (encore heureux). Voire même qu’ils s’engagent dans cette lutte mais qui ne mentionnent pas clairement qu’ils sont cruelty free. (soit parce qu’ils refusent de payer un organisme indépendant soit parce que rien ne les y oblige).

  

Par exemple, la marque KIKO que j’ai contacté moult fois par téléphone, mail et réseaux sociaux. Leurs réponses sont systématiquement copiées-collées. Elles ne m’apprennent rien de plus que les informations sur leur site web. En effet, malgré mes nombreuses interrogations sur le sujet, ils ne me garantissent pas que ni eux ni leurs fournisseurs ou tout autre organisme extérieur ne pratiquent une telle barbarie. Donc, dans le doute, je m’abstiens d’acheter leurs produits.

Enfin, pour de nombreuses marques ou revendeurs, préciser qu’un produit est cruelty free est inutile puisque la loi interdit ces tests. 
J’ai aussi lu de nombreux avis de blogeurs qui estiment que ces allégations sont malhonnêtes car elles décrédibilisent les autres marques.
Comme dire “Lessive sans sucres ajoutés” ou “démaquillant sans eau de Javel”, dire qu’un produit est cruelty free serait un non sens et un pur argument marketing.

Je ne partage absolument pas ces arguments. Et si une mention ou un label cruelty free est un argument marketing, je préfère donner mon argent aux firmes revendiquant cette condition et me passer des autres marques.

  

Et les groupes alors ?

Hé oui, les groupes !
Parfois, une marque cruelty free appartient à un groupe qui ne l’est aucunement, et là c’est la panique. Doit-on continuer à acheter cette marque, et implicitement soutenir financièrement le groupe ? Libre à chacun de faire son choix, toutes les réponses sont acceptées.

  

J’ai par exemple contacté NYX quand ils ont été rachetés par L’Oréal. Je craignais le retournement de veste, et leur ai donc demandé via plusieurs plateformes ce qu’il en était :

“la législation chinoise impose des tests sur les animaux si une marque souhaite y vendre ses produits. Or, NYX Professional Makeup n’est pas vendu dans ce pays donc aucun test réalisé. De plus, le groupe L’Oréal est l’un des pionniers dans le développement de peaux synthétiques afin d’éviter les tests sur les animaux (banni depuis 1989). Par ailleurs, depuis plusieurs années le groupe soutient cette alternative auprès du gouvernement chinois. Finalement, NYX Professional Makeup justifie toujours sur son site le fait que nous sommes 100% cruelty free mais les mentions sur les packs ont disparu car nous n’avons plus de place pour l’écrire! Car nous devons annoter les ingrédients, les logos, les lieux de fabrications, les numéros de série, etc…”


Cette réponse date du 15 mars 2017 et ne me convient pas vraiment. Mais comme ils figurent sur les différentes listes cruelty free (dont PETA) j’accorde alors encore ma confiance.

  

Mais, il faudrait ne plus faire de tests ?

Il est bien sur hors de question de commercialiser des produits n’ayant pas subi de tests pour des questions évidentes de sécurité et d’innocuité. 

Et un rouge à lèvres testé sur l’anus d’un cobaye ne nous garantit pas une bonne tolérance par des lèvres humaines. N’est-ce pas aberrant de se baser sur des résultats issus de ce genre de tests ? (on sait par exemple que l’aspirine est mortel pour un chat et formidablement efficace chez l’humain. Heureusement que les chercheurs sont allés un peu plus loin que ça quand cette molécule à été commercialisée !)

  

Quels sont ces tests ?

Les plus connues sont :

Le test de Draize : On le pratique le plus souvent sur des lapins car ils ne pleurent pas, mais aussi sur des chiens ou des singes. La tête maintenue immobile et les yeux peuvent être écartés de force par des écarteurs métallique. On dépose la substance à tester dans les yeux pour étudier les réactions (oedème, ulcération, hémorragie…).
Ces expérimentations sont répétées plusieurs jours sur l’animal vivant et peuvent aller jusqu’à la crevaison de l’oeil.

Le test d’irritation de la peau : On rase ou épile l’animal, puis sa peau et incisée.  
On applique les produits à tester dans les plaies (crème, parfum, etc.) puis on laisse l’animal dans sa cage, sans soins, et on observe les lésions et leurs importances.

Test de photo-toxicité : On applique la substance a tester sur la peau épilée ou rasée de l’animal puis on l’expose à des rayons ultraviolets pour évaluer les réactions de ce produit aux rayons solaires.

  

Que faire à la place ?

Les tests in vivo ne garantissent pas qu’une réaction sur une souris sera la même que sur un homme, privilégions donc les tests in vitro. Ceux ci utilisent des reconstitutions de cellules de peau, cornée, cuir chevelu, etc. On y applique les produits pour voir leur efficacité et/ou leur toxicité.

Alors, dit comme ça on pourrait se dire que c’est moins fiable que sur un être vivant. Mais puisqu’on fait de nos jours des bébés dans des tubes à essais, des clones de moutons, et j’en passe, j’ai personnellement plus confiance en un produit testé sur de la peau humaine que sur le dos d’un hamster…
Détail amusant, la société francaise Episkin, basée à Lyon, qui est le premier centre mondial de tests sur peaux reconstruite appartient à… L’Oréal !

  

Comment savoir quelles sont les marques Cruelty free ?

J’ai écrit un article dans lequel j’ai répertorié diverses marques de cosmétiques qui ne testent pas sur les animaux. Bien sur, il y a aussi un article sur les marques à éviter pour cause de vivisection !

Il existe plusieurs labels et plusieurs listes de marques cruelty free, personnellement je me réfère à celle de PETA.
Ce qui implique aussi une liste des marques qui testent, à un moment ou un autre (et vous verrez à quel point il y en a un paquet..).

  

Et les produits végans, bien ou pas ?

C’est encore mieux. Non seulement le produit n’est pas testé, mais en bonus il ne contient aucune matière animale ou issue de l’animal. (Comme de la cire d’abeille, de la graisse animale, de la cochenille écrasée pour obtenir des pigments rouges…).

  

Alors, on s’y met tous ?

J’ai personnellement fait le choix de boycotter les marques qui testent sur les animaux et de n’utiliser que les marques cruelty free. Ce choix ne fut pas évident puisque je suis maquilleuse professionnelle et que pour un trop grand nombre de clientes tu n’es pas fiable si tu n’utilises pas MAC, Make Up For Ever, L’Oréal et compagnie… (De plus, compte tenu de mes convictions personnelles je privilégie les produits végans).
Je pense qu‘il est primordial qu’en tant que professionnels du maquillage nous participions à ce combat. Que nous aidions les gens à changer leur mode de consommation. Il appartient en effet à nous d’informer nos clients et de les sensibiliser sur la cause animale et sur le fait que d’autres marques de maquillage professionnel sont compétentes et qualitatives.
Il est important de les encourager !

  

Et vous, êtes-vous sensible à la cause animale et utilisez/utiliseriez vous des produits cruelty free ?

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code